Fr

Un capuchon de protection 10 fois plus efficace qu'un masque N95?

Dr Caissie et l'entreprise CCM travaillent sur un nouveau prototype.
By: Julien Dussault
April 12, 2020
Photo: La Presse / David Boily
Photo: La Presse / David Boily

Dr René Cassie est un chirurgien maxillo-facial, où le focus est sur la tête, surtout la bouche des patients. « Driller dans la bouche des gens », c'est une sorte de chirurgie qui crée beaucoup de gouttelettes dans l'air, ce qui veut dire que les médecins comme Dr Cassie sont d'avantage exposés aux virus comme la COVID-19. De plus, son fils de deux ans a des problèmes pulmonaires, alors c'était critique qu'il trouve une solution.

« Moi, j’ai pas peur de l’attraper, mais je peux pas me permettre de le transmettre à mon fils » explique Dr Cassie. Dans sa situation, les masques N95 ne sont pas suffisant. C'est ainsi qu'il a décidé de travailler sur un nouveau design. Après quelques heures à la quincaillerie, il a trouvé les matériaux qu'il cherchait, et peu après, il a créé un nouveau prototype.

Par hasard, sa femme connaissait un ami d'un ami qui travaille à l'usine Saint-Jean de l'entreprise CCM, une usine très particulière qui s’occupe de l’équipement sur mesure pour les joueurs de hockey comme Sidney Crosby, Alex Ovechkin, et Carey Price. Après avoir contacté les travailleurs de CCM Haute performance, ils ont accepté de commencer à travailler sur le design et la production du prototype de Dr Cassie avec avec enthousiasme.

Jusqu'à date, le prototype a été testé a l’hôpital du Sacré-Cœur, où Dr Cassie travaille, et le résultat préliminaire est que ce masque peut être 10 fois plus efficace que le N95. Toutefois l’organisme n’a pas l’autorité pour certifier le matériel médical, donc il reste d’autres étapes officielles à franchir, mais ça avance rapidement.

La façon que ce capuchon fonctionne est qu'il repousse l'air vers l'extérieur avec l'aide d'un tuyau d'air pulsé attaché à la cagoule. Ça semble compliqué, mais « ça m’a pris 12 minutes à installer dans ma clinique », dit l’inventeur.

Une fois que les autorisations des organismes sont obtenues, CCM croit pouvoir fabriquer 150 capuchons par jour, à 10$ l'unité. « On fait pas ça pour l’argent, on se demande seulement comment aider. Et CCM n’a pas l’intention de rester dans ce domaine-là, on a très hâte que le hockey recommence! » dit Jeff Dalzell, vice-président à la création des produits chez CCM.

Source: La Presse

Tags
InnovationhelpersFrancaisdoctors

Related

University of Saskatchewan researchers successfully decontaminate N95 masks for reuse
10 months ago

University of Saskatchewan researchers successfully decontaminate N95 masks for reuse

Saskatchewan Public Health and the University of Saskatchewan researchers say the goal is to create a backup supply of N95 masks.
B.C. business owner switches from making dog beds to surgical masks and N95 respirators
10 months ago

B.C. business owner switches from making dog beds to surgical masks and N95 respirators

Jason Zanatta bought two mask-manufacturing machines from China and is retraining his employees to make 100,000 of each type of mask per day.
Distillerie de renommée mondiale transforme son alcool en antiseptique pour les mains
10 months ago

Distillerie de renommée mondiale transforme son alcool en antiseptique pour les mains

Pour supporter l'effort contre la COVID-19, la Distillerie Fils du Roy fabrique maintenant un produit antiseptique.
Canada Goose switches to producing hospital scrubs and gowns amid COVID-19
a year ago

Canada Goose switches to producing hospital scrubs and gowns amid COVID-19

To offset widespread supply shortages, facilities in Toronto and Winnipeg will aim to manufacture 10,000 units.